Signez l’appel des 10 000

Réunis le 3 octobre 2017, nous sommes 10 000 représentants du personnel dans les entreprises et administrations publiques. Nous travaillons dans des grandes entreprises, des PME et des TPE, dans des administrations, des collectivités locales et des établissements publics, dans l’industrie, le commerce, la santé et l’action sociale, l’éducation, les transports, les banques et assurances, la culture, l’agriculture, le bâtiment, les services aux entreprises… Nous représentons près de 2 millions de salariés et agents publics qui ont accordé leur confiance aux candidats de la CFDT par leur vote aux élections professionnelles.
GRÂCE À EUX LE SYNDICALISME CHANGE DE VISAGE

Signez l’appel des 10 000

 

Partagez, faîtes suivre...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Construisons ensemble dans les entreprises

Télécharger (PDF, 305KB)

Partagez, faîtes suivre...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Ordonnances sur le code du travail : une occasion manquée

com_42_-_ordonnances_sur_le_code_du_travail

Intervention de Laurent BERGER à l’issue du rendez-vous du 31/08/2017 avec le premier ministre.

 

 

 

Partagez, faîtes suivre...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

RASSEMBLEMENT DU 3 OCTOBRE 2017

Rassemblement
Le pourquoi de ce rassemblement (8)
du 3 octobre 2017

Partagez, faîtes suivre...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

COMMISSION CHSCT PENIBILITE

Télécharger (PDF, 760KB)

Partagez, faîtes suivre...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La Fédération Cfdt PSTE rencontre les télétravailleurs de la Caf 78

Le 3 juillet 2017, Yves LE BIHAN, Cyril PELTRIAUX et Pascal NEZAN de la Fédération sont venus à la CAFY rencontrer les télétravailleurs.

Cette rencontre, organisée par la section CFDT de la CAFY, merci Catherine, a permis aux agents en télétravail de raconter sans tabou leur travail, leur trajet domicile travail, leur organisation pour concilier vie personnelle et vie professionnelle et surtout comment le télétravail a changé leur quotidien.

Toutes les collègues en télétravail apprécient le gains de temps, pour certaines c’est presque 4h de gagnées. Le temps qui n’est plus passé dans les transports est mis au profit de la vie familiale ou personnelle. Ce n’est pas que les onze présentes ce jour là qui le disent, c’est aussi le résultat du sondage fait par la section auprès des télétravailleurs.

Depuis que je télétravaille

  • j’ai repris le sport,
  • je vais chercher les enfants à la sortie de l’école,
  • je peux prendre des rendez-vous en fin d’après-midi en semaine.

Toutes reconnaissent que leurs familles ont vite compris qu’elles sont là mais, qu’elles travaillent à la maison. Chacune a ses rituels. Moi, il faut que je m’habille et me maquille comme quand je vais à la CAF, dit l’une. Une autre apprécie de pouvoir “travailler en tenue décontractée” ce qu’elle ne se permet pas au bureau, deux autres nous racontent qu’elles se retrouvent pour la pause comme au bureau. Comment? tout simplement au téléphone.

La discussion continuant bon train, elles disent toutes travailler plus et mieux. Pourquoi? Parce qu’elles ne sont pas interrompues mais aussi parce qu’elles ont gagné en autonomie.

Gain de temps, gain d’autonomie, bien être, mais aussi gains financiers.

C. télétravaille 2 jours par semaine, elle habite hors de l’ile de France à quelques dizaines de kilomètres de la CAFY où elle vient en voiture faute de transports. Elle a calculé qu’entre les économies d’essence, et de garde d’enfants c’est environ 200€ de frais en moins par mois réalisés grâce aux 2 jours de télétravail par semaine.

Les cadres bénéficient aussi de l’accord télétravail négocié et signé par la Cfdt à la CAFY.

M.(cadre manager) télétravaille 1 jour par semaine,  Les outils informatiques (Webex permet de partager le même écran à plusieurs) le téléphone…lui sont indispensables pour travailler à distance. Avec ces outils elle a trouvé une façon de faire différente que quand elle est sur site, et autre relation aux collègues. Elle apprécie de pouvoir travailler au calme.

L’après midi, nous sommes allés rencontrer  les collègues sur la plateforme de co-working à Maison Lafitte. Là encore, mêmes témoignages de satisfaction, avec, en plus, l’intérêt de travailler dans une ambiance qui ne soit “sécu”, c’est vrai que l’on se croit plus dans une startup que dans une Caf.

Toutes sont unanimes pour dire que le télétravail a amélioré leur quotidien.

Toutes sont unanimes :”le téléphone fourni pas la CAFY est nul, on entend rien, il faut le changer”.

Yves , Cyril et Pascal sont repartis convaincus que l’accord sur le télétravail est un acquis social, que lors des futures négociations il faut l’élargir à plus de salariés et sous plus de formes.

Merci à toutes pour votre accueil et vos témoignages.

 

Partagez, faîtes suivre...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

PÉNIBILITÉ Travaux en cours, vigilance de mise

La CFDT prend acte de la reconnaissance de la pénibilité, véritable mesure de justice sociale pour un grand nombre de salariés. Les orientations proposées par le Premier ministre devront être traduites par des propositions concrètes afin d’en mesurer leurs portées réelles.

 

L’évolution de la prise en charge de quatre facteurs va permettre à plusieurs milliers de travailleurs de partir en départ anticipé à la retraite dès 2018. Cependant, la CFDT refuse que cette évolution se traduise uniquement par une gestion médicalisée de la pénibilité. Cette approche médicalisée, revendiquée par une partie du patronat, est un droit à continuer d’abîmer la santé des salariés ayant les métiers les plus pénibles et donc une espérance de vie en bonne santé plus courte.

 

Six facteurs sont maintenus en l’état et la CFDT s’engagera pleinement à ce que les accords collectifs traitant de la prévention prennent en compte les parcours professionnels afin que les salariés concernés par les quatre autres facteurs puissent également bénéficier du droit à la formation et du passage à temps partiel.

 

Le désengagement financier des entreprises au profit du financement de la branche accidents du travail/maladies professionnelles, exonère les employeurs de leurs responsabilités au mépris de la santé de leurs salariés. Ce dispositif va à l’encontre de la prévention, telle que la CFDT l’a toujours défendu, et du principe de pollueur-payeur. Les employeurs qui exposent le plus leurs salariés doivent prendre des mesures de prévention adéquates ou assumer les conséquences de leur négligence.

 

La CFDT agira pour que le Compte professionnel de prévention soit une réalité pour tous les salariés exposés aux travaux pénibles. La prévention et la reconnaissance de la pénibilité est un long combat mené par la CFDT. Un combat mené souvent dans l’indifférence d’autres acteurs et face au cynisme d’un certain patronat. La CFDT continuera de se battre pour cette mesure de justice sociale.

Partagez, faîtes suivre...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Retour sur le 25ème congrès fédéral à Rennes

Le 25ème congrès fédéral s’est déroulé à Rennes du 6 au 9 juin 2017, réunissant près de 300 personnes venues de toute la France. 37 syndicats et secteurs professionnels CFDT de la Protection Sociale Travail Emploi étaient présents. Le SFASS, plus grand syndicat en nombre d’adhérents, était composé d’une délégation de 14 délégués.

De nombreux invités étaient présents durant ces quatre jours de congrès :

Allocution de Madame la Maire de Rennes, Nathalie Appere.

Table ronde sur “Les atouts de la révolution technologique et ses défis”, animée par la journaliste Muriel Perrot, en la présence d’intervenants tels que les directeurs de pôle emploi, de l’Acoss, de l’Agirc-Arrco et d’un économiste, directeur en SES.  Maryline Leon, Secrétaire nationale de la Confédération était également présente.

Intervention des Syndicats :

Au cours de ce congrès, Patricia Dugué est intervenue sur le Rapport d’Activité et d’Orientation au nom du syndicat de la sécurité sociale Ile-de-France.

Les amendements ont fait débat : Pascal Clément a pris la parole sur la fusion des deux régimes AGIRC-ARRCO  et Nadia Berghout, sur le renouvellement générationnel des militants.

Aussi, les Syndicats ont adopté le Règlement Intérieur du Congrès, voté le Rapport d’Activité et d’Orientation, le Rapport Financier, la Résolution et la Délibération. Ils se sont également exprimés librement, durant ces quatre jours.

A la proclamation des résultats de l’élection au Bureau Fédéral, Laurent Baron est réélu au 2ème collège des syndicats.

Motion d’actualité lue par Laurent Baron, Secrétaire du SFASS, adoptée à une large majorité.

Un premier congrès pour la plupart des membres de la délégation du SFASS.

Bien organisé dans son ensemble avec  des débats et des échanges enrichissants.

Les nouveaux congressistes ont découvert le poids du SFASS en mandats et en interventions.

Rennes a accueilli ce 25ème congrès en musique. Visite du centre historique et soirée festive étaient également au rendez-vous.

Partagez, faîtes suivre...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

chsct

pénibilité dans les organismes de sécurité sociale (2)
Partagez, faîtes suivre...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

A la CAF 95, retour en force de la Cfdt

A la CAF 95, le premier tour des élections professionnelles a eu lieu le 1er juin 2017 et le deuxième tour, le 15 juin, chez les cadres.

  • Le taux de représentativité de la CFDT est passé de 17% à 56%.
  • La CFDT arrive largement en tête.
  • La CFDT obtient 4 sièges au Comité d’entreprise.
  • La CFDT prend la gestion seule.

Il faut reconnaître que la section CFDT CAF 95 disposait de tous les ingrédients pour courir vers la victoire : détermination, engagement, solidarité et convivialité.

Au lendemain  des élections professionnelles,  qui assuraient confortablement le succès de la CFDT, se tenait l’Assemblée générale de la section CAF 95.

Au menu de cette réunion, la gestion et l’organisation du Comité d’entreprise.

Cette rencontre nécessaire a permis de positionner l’ensemble des élus CFDT CE sur les postes de secrétaire, secrétaire adjoint, trésorier et trésorier adjoint et de nommer les présidents des différentes  commissions du Comité d’entreprise.

Après une mise en place stratégique, pour l’élection du CHSCT sur les votes des uns et des autres, une pause déjeuner et récréative fut la bienvenue. L’après-midi fut consacrée à la désignation du bureau de la section ainsi qu’à la négociation en cours sur le télétravail.

                            

 

La CFDT CAF 95 est une section dynamique et volontaire, prête à se retrousser les manches pour mener à bien la mission de gestion qui leur a été confiée par les salariés de la CAF 95.

Bravo à toute l’équipe CFDT CAF 95!

LE SFASS

 

 

Partagez, faîtes suivre...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire