Présidentielle : les programmes sociaux des principaux candidats

Présidentielle : les programmes sociaux des principaux candidats
Liaisons sociales Quotidien – Le dossier écosoc, Nº 61/2017, 29 mars 2017
  • À moins de quatre semaines du premier tour de l’élection présidentielle, le 23 avril, zoom sur les programmes sociaux des principaux candidats (c’est-à-dire les cinq en tête des intentions de vote dans tous les sondages).Que proposent Emmanuel Macron, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Marine Le Pen en matière de contrat de travail, d’emploi, de dialogue social, de pouvoir d’achat, de formation ou encore de retraite, entre autres sujets sociaux ?Réponse dans ce dossier, avec pour chaque candidat la présentation synthétique de ses propositions, telles qu’elles étaient connues à la date de bouclage.
  • Ce qu’il faut retenir

    Loi Travail : l’abolir, l’amender ou la renforcer ?

    Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon se prononcent tous les deux pour le retrait de la loi Travail, le second réclamant un rétablissement de la hiérarchie des normes. Emmanuel Macron et François Fillon souhaitent que le Code du travail fixe des principes fondamentaux et que le reste relève de l’accord collectif (en priorité d’entreprise). Pour l’ancien ministre de l’Économie, la durée du travail ferait partie de ce socle. Quant à Benoît Hamon, il entend abroger une partie de la loi Travail pour rétablir le principe de faveur en faisant prévaloir le Code du travail sur les accords de branche et d’entreprise, notamment pour la majoration des heures supplémentaires.

    Pouvoir d’achat : un sujet au cœur de tous les programmes

    Comme Emmanuel Macron, François Fillon envisage de diminuer les cotisations salariales pour augmenter le salaire net, alors que Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon penchent plutôt pour une hausse du Smic. Marine Le Pen créerait une prime de pouvoir d’achat pour les bas revenus et les petites retraites. Pour augmenter le pouvoir d’achat, Benoît Hamon s’appuie en outre sur son projet de revenu universel d’existence. À l’exception de François Fillon, les quatre autres candidats sont aussi favorables à une hausse de minima sociaux.

    Durée du travail : 35 heures, stop ou encore ?

    François Fillon abrogerait la durée légale du travail de 35 heures par semaine, cette durée devant être fixée par accord d’entreprise. À défaut d’accord, s’appliquerait une durée de référence de 39 heures. Emmanuel Macron et Marine Le Pen maintiendraient la durée légale de 35 heures, mais favoriseraient dérogations et heures supplémentaires. Benoît Hamon entend poursuivre la réduction collective négociée du temps de travail, tandis que Jean-Luc Mélenchon réclame une « application réelle » des 35 heures et une 6e semaine de congés payés.

    Trois candidats en faveur d’une instance unique de représentation du personnel

    François Fillon et Emmanuel Macron prévoient de créer une instance unique regroupant les DP, le CE et le CHSCT, sauf accord d’entreprise en décidant autrement. Marine Le Pen propose aussi de fusionner les IRP mais pour les seules entreprises entre 50 et 300 salariés. Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon se prononcent pour un renforcement du pouvoir des IRP en prévoyant notamment un droit de veto du CE sur certains sujets.

    Charges sociales : le sort du CICE sur la sellette

    Le CICE serait maintenu par Benoît Hamon mais conditionné à des contreparties. Il serait supprimé et transformé en une nouvelle baisse de charges par Marine Le Pen, Emmanuel Macron et François Fillon, et en une mesure de financement d’activités socialement utiles et de la transition écologique par Jean-Luc Mélenchon. Benoît Hamon prévoit en outre de créer une taxe sur la robotisation des entreprises.

    Retraite : 60, 62 ou 65 ans ?

    L’âge légal de départ à la retraite serait progressivement relevé à 65 ans par François Fillon, maintenu à 62 ans (moins dans certains cas) par Benoît Hamon et Emmanuel Macron – qui créerait un régime de retraite universel –, et rétabli à 60 ans par Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

Partagez, faîtes suivre...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.