MOBILISONS NOUS POUR BATTRE LE FN

Dès les résultats du premier tour de la présidentielle connus, la Commission exécutive de la CFDT a appelé « toutes celles et tous ceux qui sont attachés à notre République à se mobiliser pour battre la candidate du Front national, dimanche 7 mai et donc à voter Emmanuel Macron ».

Pour la CFDT qui s’est toujours battue contre les totalitarismes, de droite comme de gauche, la xénophobie et le rejet de l’autre, « le Front national n’est pas une option ». « Ses idées constituent une menace pour la démocratie, la solidarité, la justice sociale et l’égalité. » Et Laurent Berger d’enfoncer le clou : « Face à la menace que fait peser sur la France et l’Europe la présence de Marine Le Pen au second tour, chacun doit prendre ses responsabilités et appeler au sursaut démocratique. » C’est pourquoi la CFDT participera, jusqu’au second tour, à toutes les initiatives visant à rassembler les citoyens qui s’engagent pour une France tolérante, fraternelle, généreuse et ouverte sur l’Europe et le monde. Pour autant, cet appel de la CFDT n’est pas un blanc-seing au futur président de la République, bien au contraire, il pose une exigence envers le prochain locataire de l’Élysée : la Confédération, comme tous les travailleurs, est en attente d’une « dynamique porteuse de progrès social pour tous ».

Cette prise de position forte de la CFDT a entraîné des dégradations sur le bâtiment du siège de la Confédération ainsi que des menaces de mort. La CFDT, qui a bien entendu porté plainte suite à ces actes inqualifiables et indignes d’une démocratie, « est et restera intransigeante face aux attaques et aux violences de tous les extrêmes, de droite comme de gauche ».

Partagez, faîtes suivre...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.