Assemblée Générale à la CAF 92

Le 5 décembre 2017, la Caf 92 a réuni ses adhérents en Assemblée Générale à l’UD des Hauts de seine.
Le Secrétaire de section, Olivier Martin, a présidé la séance.
A l’ordre du jour :
– Le renouvellement du bureau. Le bureau sortant a été réélu à l’unanimité.
– Les élections des RPCA du 15 au 18 janvier prochain. Rappel du rôle du Représentant du Personnel au Conseil d’Administration, motivation pour convaincre les candidats à se positionner sur les listes, profession de foi. Un long échange qui, in fine, a mis tout le monde d accord.
– Les ordonnances et la mise en place du CSE. Au 1er janvier 2020 les trois instances DP/CE/CHSCT seront remplacées par une seule le Comité Social et Économique. Olivier et Mohamed avaient assisté, la veille, à l info droit du secteur juridique du Sfass.
La fusion des instances inquiète : le suppléant ne pourra plus assister aux réunions en présence du titulaire, l’obligation de la mixité proportionnelle, l’accord en entreprise qui passera la barre des 50% au lieu de 30%, la confusion des rôles… Les décrets sont prévus avant la fin de l’année.
– Le télétravail. L’accord signé sur le télétravail est en attente d’agrément. Très peu de métiers sont exclus. Une commission de suivi sera demandée pour faire le point, entre autre, sur le nombre de jours de télétravail par semaine, qui est à la main du manager.
Après le déjeuner pris en commun, bien d’autres sujets se sont enchaînés avec débats et réflexion : le bilan social 2016, les informations locales tels que l’ouverture de l’agence de Montrouge, les stocks, les nouveaux programmes, le Plan de Continuité d’Action, le management visuel.

Cette journée fut conviviale et dynamique.
Je remercie les adhérents et les militants pour leur accueil.

Corinne Marsella
Référente de la CAF 92

Partagez, faîtes suivre...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.