Position du Sfass sur le rapport LECOCQ

Le rapport dit Lecocq  (lire notre article) proposant une réforme de l’organisation de la prévention fera l’objet d’une concertation  qui pourra être suivi d’une négociation jusqu’à la fin du premier trimestre 2019 et déboucher sur le dépôt au Parlement d’un projet de texte législatif avant la fin du premier semestre.
 
Parmi les propositions de ce rapport (1.3 et 1.4 de la partie 3), il y a la mutualisation de des services de santé au travail avec l’aract, l’oppbtp et les préventeurs des Carsat au sein d’une nouvelle structure régionale qui pourra s’appuyer sur un réseau de prestataires privés qu’elle habilite.
 
Pour le Sfass c’est un non sens d’y mettre les moyens en prévention des Carsat qui par ailleurs devront toujours mener leur mission de gestion du risque AT/MP.
Notre position est détaillée et étayée dans le document joint.
 
Nous vous invitons, si vous la partagez, à soutenir cette position que nous adresserons à la confédération.
Partagez, faîtes suivre...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.