Caf, souffrance des 2 cotés du guichet

Les conditions de travail des salariés des Caisses
d’allocations familiales sont aujourd’hui désastreuses.
Depuis les annonces du président sur le relèvement du plafond de la
prime d’activité, la plupart des CAF de France sont confrontées à une
véritable explosion du nombre de demandes. Sauf que sans
anticipation du phénomène et sans renfort d’effectif suffisant, les
salariés ont du mal à faire face, et les heures supplémentaires qui
s’accumulent ne leur permettent pas d’absorber le retard accumulé.
Cet été, ils et elles seront confrontés aux nouvelles modalités de
calcul des APL sur la base des ressources trimestrielles, ce qui risque
à nouveau d’augmenter significativement le nombre d’appels et de
visites…alors entre inquiétude et épuisement, c’est la souffrance des
deux cotés du guichet.
Nous sommes déterminés à défendre nos emplois et nos missions
pour un service de qualité et à revendiquer les moyens de les exercer.

Enfin la presse en parle

https://www.liberation.fr/france/2019/02/20/macron-promet-100-euros-et-c-est-la-caf-qui-doit-gerer_1710632

http://l.leparisien.fr/MzW-T

Partagez, faîtes suivre...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.