Prime exceptionnelle, décision unilatérale de l’employeur

Résultat de recherche d'images pour "cfdt flash"

Aucune des 3 organisations syndicales représentatives dans le régime général (CFDT, CGT et FO) n’a signé la proposition de l’Ucanss d’attribuer une prime exceptionnelle. Si les conditions restent inchangées cette prime concernerait l’ensemble des salariés dont le coefficient développé (*) est inférieur ou égal à 259 points (soit 26 670 € brut annuel), présents dans les organismes au 1er mars 2019, pour un montant fixé à 257 euros bruts, soit 200 euros nets. Pour rappel, cette prime ne concernerait que 23 % du personnel du régime général, 77 % en seront exclus !!

Suite à cette non signature, le COMEX a décidé néanmoins que cette prime serait versée par décision unilatérale de l’employeur. Il appartiendra donc aux directions des organismes d’attribuer cette prime dans les conditions que fixera l’Ucanss.

La CFDT constate, encore une fois, que l’employeur n’est pas à la hauteur des attentes et des investissements de l’ensemble des salariés.

(*) Coefficient développé : Coefficient de base + points d’expérience + points de compétence.

Partagez, faîtes suivre...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.