Classification Sécu : Une négo qui prend son temps !

Que nous dit l’employeur en séance de négociation :

  • Création d’un quatrième palier au sein de chaque niveau
  • Avec une évolution dans le niveau avec toujours attriubtion d’un pas de compétence +3 points par passage de paliers. 
  • Revalorisation uniquement des pas de compétences pour les employés soit 9 points au lieu des 7 actuels. 
  • Revalorisation uniquement des coefficients minimums des niveaux E et F par rapport à la proposition initiale qui était : E = 285 points et F = 315 points.
  • Dans le cas d’un positionnement sur un niveau de la grille Employé, les salariés qui sont actuellement au niveau 5A ou plus conserveraient individuellement une attribution de pas de compétence à hauteur de 12 points.
  • Lors de la transposition du coefficient actuel vers le nouveau, deux possibilités : 

Choix 1 : Prendre le coefficient de base actuel et les points de compétences par rapport au coefficient minimum de qualification du niveau de positionnement de l’emploi. 

Choix 2 : Prendre le coefficient de base actuel, les points de compétences et les points d’expérience par rapport au coefficient minimum de qualification du ni-veau de positionnement de l’emploi.

Qu’a revendiqué la CFDT en séance de négociation : 

  • Valorisation du pas de compétence au-delà de + 3 points de compétence. 
  • Valorisation aussi des coefficients minimums des niveaux employés.
  • Valorisation des pas de compétence selon le niveau et non la catégorie.
  • Adaptation de la prime de fonction à la nouvelle grille (en effet avec les nouveaux positionnements, une partie des salariés concernés pourraient connaitre une diminution du montant de leur prime de fonction). 
  • Prise en charge par l’employeur des cotisations des ordres professionnels. 
  • Création d’une garantie d’évolution professionnelle (Obtention de points de« garantie » en l’absence d’attribution de points de compétence, au bout de 3 ans).
  • Passage du taux d’attribution annuel des pas de compétences de 20 à 30 %. 
  • Application pour la transposition du coefficient actuel vers le nouveau :  Choix 1 soit avec les pas de compétences,  sans  les  points  d’expérience(ancienneté), afin de ne pas pénaliser les salariés avec le plus d’ancienneté.

Télécharger (PDF, 646KB)

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.